Les COMPOSTEURS
Conseils Compostage & Comparatif 2020


Démarche écologique | Réussir son compost | Bien choisir son composteur

La dégradation progressive et la fermentation de déchets organiques & minéraux est appelée compostage. Le produit obtenu à la fin de ce processus est appelé compost, il a de multiples utilisations et vertus. Un composteur est un espace de stockage permettant de faciliter la réalisation de compost.
Mais quels sont les différents types de composteurs et comment fonctionnent-ils ? En quoi leur utilisation peut-elle être pertinente ?... Explications, conseils et guide d'achat sur ce site.

Une démarche environnementale

En 2020, l’actualité est plus que jamais orientée sur le réchauffement climatique et l’urgence d’adopter des démarches éco-citoyennes plus importantes. Nous sommes dans une période de changement et même si ceux-ci ne sont pas tous positifs, certains sont encourageants.

À l’ère de l’agriculture et de la culture en bio-dynamie, l'utilisation d’un composteur (également appelé silo à compost) pour le jardin ou la cuisine apparait comme une bonne action pour la planète ainsi que les fruits et légumes de votre jardin si vous en cultivez. En effet, le compostage se présente comme un formidable moyen de valoriser ses déchets en limitant les émissions liées aux traitements de ceux-ci.

le compost, le produit résultant du compostage dans un composteur

Fabriquer son composteur : oui ou non ?

S'il reste tout à fait envisageable de fabriquer un composteur en bois soi-même, le simple coût des fournitures nécessaires n'en fait pas nécessairement une affaire rentable. En plus des conseils de compostage délivrés sur ce site, vous trouverez une sélection de différents types de composteurs disponibles à l'achat en ligne, que nous avons pu tester, pour des prix raisonnables.

Le Compostage : un processus 100% naturel

Le compostage est un processus entièrement biologique et relativement simple à mettre en oeuvre.
Son but premier est de transformer des matières, en majorité organiques, mais aussi minérales, en un produit riche, stabilisé et dénué de toute toxicité. La matière finale (le compost) a un rendu humide mais est très hygiénique. Il existe une certaine ressemblance avec le terreau même si cela reste 2 produits bien différents.
Le processus de compostage est réalisé par des petites bactéries aérobies qui vont décomposer l’ensemble des déchets qui pourront ensuite être réutilisé (ou non) comme engrais dans un jardin ou des pots de fleurs. Ces petits organismes se porteront plus ou moins bien en fonction de différents paramètres qu'il faudra prendre en compte pour réussir son compost : taux d’oxygène, ’humidité, température, caractères physico-chimiques des matériaux mis en compostage.

Lorsque les matières organiques se dégradent, la température des déchets augmente progressivement pour atteindre les 70°C. À ce moment-là apparait une vie microbiologique intense et variée. Il y alors un mélange assez varié qui s’effectue entre des bactéries et des champignons de taille microscopique qui vont digérer ce tas de déchets et produire à leur tour des nouveaux déchets qui vont donner lieu au compost.
Pour pouvoir effectuer du compostage, vous n’aurez besoin que d’air, d’eau et d’un bon composteur pour obtenir un compost riche en éléments nutritifs.

Les déchets compostables

Environ la moitié des déchets organiques (déchets HUMIDES) ménagers peuvent être compostés, par exemple :

  • Légumes & fruits avariés
  • Coquilles d'oeufs
  • Épluchures & pelures
  • Coquilles de noix, noisettes...
  • Marc de café & Thé
  • ...etc...

Les déchets du jardin et du quotidien (déchets SECS) sont très efficaces pour structurer le compost et y laisser entrer de l'oxygène :

  • Fueilles mortes
  • Fleurs
  • Mauvaises herbes
  • Herbe de tonte
  • Branches & brindilles
  • Paille
  • Sciure de bois
  • Carton, journaux
  • Mouchoirs en papier & essuie-tout
  • ...etc...

Recette & conseils pour le compost

bac a compost

Voici quelques conseils de base pour réussir son compost :

  1. L'idéal est de mélanger déchets HUMIDES et déchets SECS : un bon point de départ est 1/3 de sec pour 2/3 d'humide.
  2. Evitez les déjections animales odorantes ainsi que les restes de nourriture animale (poisson, viande)
  3. Ne pas utiliser de matières non biodégradables comme le plastique, les boites de conserve, graisses et huiles de cuisine...
  4. Remuer le compost régulièrement pour l'oxygéner
  5. Ne pas laisser des déchets pouvant attirer des animaux en surface
  6. Surveiller l'humidité du compost, ajouter des déchets secs si le compost parait trop humide

Types de compost

Le compost peut être mis en place de 3 façons différentes :

  1. Compost de surface : la plus simple des dispositions du compots, les déchets sont simplement étalés sur le sol, comme pour le processus naturel. Pour un peu plus d'efficacité le compost peut être recouvert d'une bâche.
  2. Compost en tas : un peu plus élaboré, le compost en tas est constitué de couches de déchets disposées les unes sur les autres.
  3. Compost en silo : de loin le plus efficace, le silo permet un accélération significative du processus de compostage. D'où l'investissement vite rentable dans un composteur car il améliorera considérablement le rendement de votre action de compostage (qu'il soit en plastique ou en bois importe peu).

Bien choisir son composteur

L’obtention d’un bon compost commence inévitablement par un composteur de qualité. L’achat de ce dernier ne doit pas s’effectuer au hasard car c’est celui-ci qui déterminera la qualité de votre utilisation. Au niveau des caractéristiques à privilégier, vous pouvez choisir d’acquérir un composteur équipé d’un système anti-odeur ou d’une trappe en bas de celui-ci afin de récupérer progressivement votre compost frais et hygiénique.

Lors de l’achat de votre composteur, vous devrez privilégier la taille ainsi que la conception du produit. Certains composteurs disposent d’une capacité de stockage de 900 litres et coutent plus d’une centaine d’euros. Il ne sera pas forcément adapté à votre utilisation quotidienne si vous n’avez que quelques épluchures d’oranges à composter. Dans ce cas de figure, un composteur de table suffira largement pour votre utilisation quotidienne. Dans tous les cas il faudra savoir où installer son composteur.

Les différentes tailles de composteur

  • représentation des tailles des composteurs

La première question à vous poser est la taille que vous désirez. Cela va dépendre naturellement de votre espace disponible mais aussi de la quantité de compost que vous souhaitez générer.
Découvrez notre sélection de composteurs en sélectionnant la taille qui vous conviendrait dans les menus ci-dessous :

Composteur de petite taille / de table

Si vous habitez en ville, un composteur de table ou une poubelle fera largement l’affaire si vous ne vivez qu’à 2 ou 3. Ce type de composteur peut paraître petit à première vue mais si vous avez une consommation classique et que vous êtes économe en terme de déchets, cela sera suffisant. En ce sens, le composteur Contento peut être une bonne option.

Composteur de taille moyenne

Les composteurs de taille moyenne disposent généralement d’une capacité de stockage comprise entre 50 et 250 litres. Ils conviennent parfaitement si vous disposez d’un espace jardin et que vous souhaitez composter vos déchets alimentaires. Si vous vivez à 3 au minimum, que vous avez assez de place pour l’installer et que vous projetez d’utiliser le compost bien frais pour la culture de vos légumes, alors son utilisation est idéale.

Composteur de grande taille

Un composteur de grande taille est particulièrement adapté si vous disposez d’un grand jardin et que vous souhaitez composter tout ce qui peut l’être. Vous pouvez par exemple composter :

Les différents types de composteurs

composteur rotatif
Composteur Rotatif

Grâce à sa conception, le composteur rotatif mélange les déchets facilement, évitant la tâche fastidieuse du mélange manuel régulier. Le compost sera ainsi d'excellent qualité.
Tambour blocable en position fixe.

Pour un compost mûr et homogène en 2 mois !

En savoir + ⟫

Composteur rotatif

Le composteur rotatif est une solution qui permet de retourner facilement son compost et de s'assurer d'un résultat homogène. Vous pourrez ainsi obtenir un tas de qualité, déposer ou retirer ce que vous souhaitez pour les besoins de votre jardin. Ils ont une forme cylindrique avec une manivelle sur le côté de votre composteur rotatif.

Composteur à l'air libre

Une solution facile à mettre en place consiste à laisser son compost à l'air libre dans votre jardin ou via une boite ouverte. Il suffit de jeter ses ordures organiques dedans et de le déplacer ou de récolter dans le dernier étage.

Les différents matériaux pour un composteur

composteur en bois
Composteur Bois

Esthétique et écologique, ce composteur bois est un excellent choix si le composteur est dans un emplacement visible du jardin.

Voir + de détails ⟫
composteur en plastique
Composteur Plastique

Moins esthétique mais beaucoup plus durable qu'un composteur en bois, ce composteur en plastique noir saura se faire relativement discret.

Voir + de détails ⟫
composteur metallique
Composteur Acier

Ce composteur en treillis metallique permet une bonne oxygénation du compost mais reste beaucoup plus ordonné qu'un simple tas.

Voir + de détails ⟫

Composteur en bois

Il existe une large gamme de composteurs en bois qui présentent leurs avantages et leurs inconvénients. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter notre présentation complète des composteurs en bois.

Composteur plastique

Le principal avantage de ce dispositif est sa légèreté. Contrairement à d'autres modèles vous allez pouvoir le déplacer très facilement même s'il est plein. Ils sont traités pour pouvoir résister aux changements de températures, au soleil et aux intempéries. C'est généralement le modèle le moins chers.

Composteur acier

Un modèle très solide dans le temps qui permettra de vous assurer de le conserver longtemps. Il en existe des modèles de toutes les tailles, couleurs et prix.