Composteur pour balcon : une tendance qui s'installe

Le gaspillage n’est plus à l’ordre du jour et les déchets de cuisine constituent une excellente source d’engrais. 

En ce sens, le compostage sur le balcon est une bonne utilisation écologique pour de nombreux déchets organiques. Le balcon fait partie des principaux endroits où installer son composteur.


Composez et compostez avec votre propre engrais

Les passionnés de plantes ont tous connaissance de grands composteurs sous forme de bacs ou de caisse en bois ouvertes. Ces dernières contiennent des déchets organiques qui proviennent de la cuisine et du jardin. Elles décomposent à l’extérieur en se transformant en humus précieux.

Il y a de nombreux nutriments à l’intérieur du compost. Lorsqu’il est disponible en quantités suffisante, il n’est pas nécessaire d’acheter de l’engrais. L’avantage est qu’il est également possible de composter sur le balcon. Les seuls éléments dont vous aurez besoin sont de l’espace et vos ustensiles de jardinage.


Compost sur le balcon : mode d’emploi

Pour un compostage optimal sur votre balcon, vous aurez besoin des éléments suivants :


Comment composter sur son balcon ?

D’abord, le récipient vous servira à transformer les déchets de cuisine ou d'autres déchets organiques tels que les plantes coupées en tourbe riche. 

La méthode la plus simple reste d'utiliser un bac en plastique avec une capacité de plus de 75 litres. Cela convient parfaitement pour le recyclage des déchets d'un petit ménage. 

Un composteur en plastique durera environ cinq ans. Vous pouvez également utiliser un autre matériau, à condition qu'il ne s'agisse pas d'un métal corrosif puisque la rouille introduit des toxines dans la matière en décomposition.

Des trous dans le plancher et le fond du récipient sont importants pour que l'oxygène puisse circuler à l'intérieur. Cela évite également la propagation d'odeurs désagréables. S'il n'y a pas de trous, vous devrez en percer. La distance entre les trous doit être d'environ cinq centimètres. Selon la taille du bac, vous pouvez faire plusieurs rangées de trous autour du bord, l'un au-dessus de l'autre. Il n'y a cependant aucune règle empirique.


un composteur pour balcon
Favorisez le compost pour votre balcon

Les bases de votre composteur pour balcon

Parlons un peu de la base. Vous pouvez le construire à partir des trivets, des pierres et des poutres. La trivet doit être plus grande que le tonneau et un peu plus basse que les briques. Le mettre à l'endroit désiré et placez les pierres autour de lui à droite et à gauche. Deux à l'arrière, deux en avant. Assurez-vous qu'il y a assez d'espace sur un côté afin que vous pouvez tirer la trivet si nécessaire. 

Placez ensuite les deux poutres sur les briques de sorte qu'elles soient stables et vous pouvez tenir le canon sur elles. Pourquoi tous ces efforts ? Pour plusieurs raisons. Tout d'abord, la distance par rapport au sol assure la ventilation. Deuxièmement, le liquide va continuer à couler du baril. Tu ramasses ça dans le trivet. Une fois qu'une certaine quantité a été recueillie, sortez le trivet de sous la structure, videz-le et remettez-le en place.

Comme vous l'aurez remarqué, une bonne ventilation est nécessaire pour le compostage sur le balcon. C'est pourquoi vous remplissez maintenant la poubelle avec différentes branches épaisses et grossières jusqu'au sommet des trous. 

Cela crée une fine couche de branches et de feuilles. Lorsque vous avez terminé de configurer le composteur, placez le couvercle sur le dessus. Pour empêcher le vent de le soulever, utilisez une autre brique pour peser le couvercle. Votre composteur pour balcon est dorénavant terminé et prêt à l’emploi pour accueillir votre compost.


Quel type de compost faut-il insérer ?

La question que l’on se pose désormais est la suivante : quel type de compost peut être inséré dans un composteur sur balcon comme dans n’importe quel autre type de compost.

Dans le meilleur des cas, il faut ajouter un mélange de composants humides, secs, fins et grossiers pour créer une masse lâche. Nous recommandons d'ajouter de la farine de roche et environ 3% de compost prêt comme entrée. 

C'est parce qu'il contient déjà les micro-organismes et les vers qui s'acquittent de la décomposition. Important: les ingrédients doivent être aussi petits que possible.

Ainsi n'utilisez pas de pommes de terre entières ou d'oignons. Les morceaux finement hachés sont plus bénéfiques car leur décomposition est plus rapide. Vous aurez besoin de couper tous les ingrédients avec un couteau avant de composter ou de les passer à travers une déchiqueteuse.


Composteur de balcon : le compost à ajouter

Si vous avez pour projet de composter sur votre balcon, en plus de déchiqueter les ingrédients appropriés, vous aurez également besoin d’un bon mélange

Un bon méli-mélo de substances molles, humides, riches en protéines et en glucides, sèches et dures est idéal. Une règle empirique pour une composition optimale est un mélange de matériaux avec 60% à 80% d'humidité et des matériaux riches en nutriments qui sont 20% à 40% sec et faible en nutriments. La première catégorie comprend les restes de nourriture et les déchets de jardin comme les taillis d'herbe. La seconde dispose elle de déchets de bois (brindilles, branches, parures de haies), les feuilles et les coques de noix.

Le juste équilibre entre humide et sec reste également primordial. Si l'humidité est trop élevée, le matériau se collera, l'oxygène cessera de circuler et le compost présent sur votre balcon se décomposera. Cependant, s'il est trop sec, le processus de décomposition s'arrêtera. Idéalement, le matériau devrait correspondre à une éponge pressée.


Comment entretenir le compost de votre balcon ?

Retrouvez ci-dessous de nombreuses astuces pour optimiser l’entretien de votre composteur pour balcon.

Vous devrez d’abord retourner la masse régulièrement afin de maintenir une consistance lâche. Cela permet de soutenir l'approvisionnement en oxygène. 

Mais pourquoi est-ce si important ? Parce que les micro-organismes et les vers en ont besoin pour effectuer leur travail nécessaire sur le compost. Ils transforment et décomposent les déchets de cuisine et de jardin en dioxyde de carbone, eau – et l'humus riche en nutriments tant convoités. Ainsi, ils doivent être cultivés et requièrent toute l’attention possible. Dans le cas contraire, ils s’en iront (davantage encore si on se situe dans la période hivernale).

Un tas de compost en grande quantité votre composteur de jardin contenant au moins trois mètres cubes générera des températures comprises entre 50 et 60°C. 

Elles tueront les germes porteurs de maladies d'une part et conservera les organismes bénéfiques agréables et chauds d’une autre. 

Au moment du compostage sur le balcon, ce phénomène n’est pas possible car la quantité est insuffisante. C’est ainsi que lors des températures hivernales, il est important de recouvrir le baril afin de le sauvegarder du gel. Pour cette étape, il est conseillé d’utiliser du papier bulle.